Archives de Catégorie: Croisières

Croisières Caraïbes : Guadeloupe et Martinique tirent bien leur épingle du jeu

croisiere-antilles-tourisme

plus de 450 000 passagers attendus en 2014 !

Les compagnies de croisière européennes et leurs passagers témoignent d’un net regain d’intérêt pour les destinations caribéennes. Ils plébiscitent ainsi des îles entourées d’une eau quasi transparente et baignées de soleil presque toute l’année. Avec une multitude d’archipels dans la région, la concurrence est rude entre toutes les destinations caribéennes. Mais, dans ce contexte difficile, les Antilles françaises, grâce à des infrastructures de qualité et un effort de promotion soutenu, parviennent à déployer un fort pouvoir d’attraction.

Les Caraïbes, une destination qui se découvre sur l’eau ».
Pour Antoine Lacarrière, Directeur général (DG) de Croisières de France (CDF), il n’y a pas de doute : pour passer le meilleur séjour possible dans les Antilles, il faut y naviguer.

C’est fort de ce constat qu’il a décidé de placer son navire, l’Horizon, dans cette région pour l’Hiver 2013/2014.
Il y assurera, du 30 novembre 2013 au 12 avril 2014, un itinéraire de 9 jours et 7 nuits baptisé « Tropicale ».

Au départ du port de La Romana, en République Dominicaine, le circuit prévoit des escales à Castries (Sainte-Lucie), Bridgetown (Barbade), Fort-de-France (Martinique), Basseterre (Saint Kitts) et Tortola (Îles Vierges Britanniques).

Il est vendu à partir de 1 196 € TTC par personne, vols depuis et vers Paris inclus.

Au total, pendant la saison, la compagnie procédera à 20 départs. « Nous affrétons la moitié du bateau pour toute la saison et nous attendons, pour cette première année, près de 14 000passagers », précise le DG de CDF.

Lire l’article complet

Publicités
Tagué , , ,

Pullmantur se lance à la conquête des Caraïbes avec Escale en Martinique

pullmantur-monarch-antilles-tourisme

Pullmantur lance une nouvelle croisière sur le Monarch. Au programme: Republique Dominicaine, Martinique, St Martin, Tortola, San Cristobal y Nieves.
L’article original

Tagué ,

Incendie sur un bateau de croisière de luxe

APTOPIX Bahamas Cruise Ship Fire

PANIQUE À BORD Le feu a pris sur l’un des ponts du «Grandeur of the Seas», un bateau de croisière qui transportait plus de 3000 passagers en voyage dans les Bahamas. Il a pu être maîtrisé sans faire de victimes.

Un incendie s’est déclaré lundi sur un bateau de croisière de Royal Caribbean transportant plus de 3000 passagers en voyage dans les Bahamas, mais le sinistre a pu être éteint au bout de deux heures sans faire de victimes, a annoncé la compagnie.

Le feu s’est déclaré dans la nuit de dimanche à lundi, vers 02H50 (06H50 GMT), sur le troisième pont du « Grandeur of the Seas« , forçant les passagers à se rassembler dans des zones spécialement aménagées en attendant que l’incendie soit maîtrisé et éteint.

Le bateau, parti de Baltimore (est des Etats-Unis) vendredi, était à cet instant amarré. La croisière d’une semaine devait conduire les passagers à CocoBay et à Nassau, aux Bahamas.

Pas de blessés, mais des malaises. Lire l’article original

Tagué , , ,

SAISON 2014 Nouvelles destinations pour l’Explorer of the Seas

explorer-of-the-seas-antilles-tourisme

Les destinations de l’Explorer of the Seas sont désormais connues, tandis que les réservations viennent d’être ouvertes.

La compagnie Royal Caribbean a annoncé de nouvelles croisières dans les Caraïbes pour le paquebot Explorer of the Seas qui auront lieu en novembre 2014 jusqu’à début janvier 2015.

Selon Travel And Tour World, après huit années consécutives consacrées à naviguer toute l’année dans la zone métropolitaine de New York, l’Explorer of the Seas sera redéployé à Port Canaveral, en Floride. Cette toute nouvelle gamme de croisières proposera un séjour de quatre à neuf nuits à voguer à travers les eaux bahamiennes, à l’ouest ainsi qu’au sud des Caraïbes.

Lire l’article complet

Tagué , , , ,

Avec Trujillo l’Honduras veut s’imposer comme port de croisière dans les Caraïbes

trujillo-honduras antilles tourisme
Dans cette ville historique des Caraïbes, se dresse maintenant un grand projet privé de capitaux canadiens qui comprend, en plus d’un dock avec une capacité pour les grands navires, une douzaine de bâtiments avec un centre commercial et un restaurant en bord de plage.

«Avec l’ouverture du nouveau port de croisière (Trujillo) qui est sur le point d’être inauguré, le tourisme dans les Caraïbes du Honduras va augmenter, » a déclaré la porte-parole de l’Institut du tourisme du Honduras, Nora Schauer. Schauer n’a pas précisé la date d’entrée en vigueur de la nouvelle jetée, dont la construction est avancée à 90%, bien que les chefs de projet disent que cette année elle pourra recevoir 10 bateaux de croisière.

L’idée est de faire de Trujillo la deuxième destination touristique de croisière du Honduras après l’île de Roatan, qui a reçu entre Novembre et Avril dernier, au cours de la saison des croisières, quelques 915 000 passagers et plus d’un centaine de bateaux, a dit Schauer. Les eaux cristallines et les magnifiques récifs coralliens sont l’une des plus grandes attractions de Roatan, qui exploite deux quais de bateaux de croisière, un public et une privé.

La suite de l’article

Tagué ,

La Martinique s’ouvre aux capitaux de la région Caraïbes. C’est bon pour les croisières

fort de france antilles tourisme building
Décidément la Martinique est « un beau pays » comme le dit un dicton local. Suffisamment en tout cas pour avoir convaincu Guardian Holdings Limited (GHL), un groupe d’assurances basé à Trinité-etTobago d’investir 150 millions d’euros à la Pointe Simon, à proximité immédiate du quai des paquebots de croisière de Fort-de-France….

« C’est le premier investissement en fonds propres d’un étranger sans participation de l’Etat autre que fiscale », souligne Jean-Frédéric Mognetti, conseiller spécial de GHL. « C’est un vrai changement pour la Martinique et les départements d’outre-mer », renchérit Patrick-Olivier Picourt, président du groupe Startom qui a notamment repris les hôtels que le groupe Accor a dû renoncer à exploiter dans l’île….

Renforcer l’offre des croisières
De 500 escales par an il y a peu encore, le trafic est tombé à 40 l’an dernier et les Martiniquais tablent sur 140 cette année. De plus, la dépense moyenne par passager n’est que de 9 euros. « Ce chiffre s’explique par le manque d’offre, l’ensemble de la Pointe Simon va permettre de la développer, pour peu que les discussions que nous avons entamées avec le gouvernement débouchent, comme nous l’espérons, sur la possibilité de vendre hors taxes », plaide Jean-Frédéric Mognetti.

Lire l’article original

Tagué , , ,

À la Dominique, la croisière n’amuse pas

antilles tourisme croisieres dominique

 

Le tourisme de croisière débute à la Dominique au milieu des années 1980. Ceux qui ne veulent plus de contact avec l’Occident esclavagiste ont été « pacifiés » par les forces de police du pays fraîchement indépendant. Quelques leaders ont été tués ou emprisonnés. On ne peut désormais plus jeter de pierres sur ces visiteurs blancs [4]. En 1991, il y a déjà à la Dominique chaque année plus de croisiéristes que d’habitants (environ 70 000 habitants aujourd’hui). En 1996, ils sont trois fois plus nombreux. Un pic est atteint en 2010 avec plus d’un demi million de touristes. Mais à la fin de l’année 2010 une grande compagnie maritime déprogramme la venue de quelques-uns de ses navires. Pour la première fois depuis des années, le quai de Roseau restera désert certains mois durant la basse saison. En un an, la fréquentation connaît une baisse de 35 %, présentée localement comme un cataclysme.

Lire l’article complet original

Tagué ,

Guadeloupe : les croisières ont fait un carton

antilles tourisme croisieres

Il y a des endroit ou les croisières fonctionnent bien.

Au terme de la saison des croisières, Jacque Bangou tire un bilan satisfaisant mais note tout de même des améliorations à apporter pour les années à venir.
Le nombre de croisièristes a triplé.
Alors, comment ça marche ?

Lire l’article original

Tagué ,

CROISIÈRE : MSC AIME LES ANTILLES ET RENFORCE SES ROTATIONS DÈS LA FIN DE L’ANNÉE

La croisière poursuit son renouveau en Guadeloupe après des années difficiles. Dans un communiqué MSC Croisières indique que « fort de son succès pendant la saison hiver 2012/2013, qu’elle retournera aux Antilles françaises pour la saison hiver 2013/2014 à partir du 30 novembre 2013 et jusqu’au 15 mars 2014 pour un total de 16 rotations avec un navire d’une capacité plus importante, le MSC Musica.

Pour ceux qui ont pu y participer cette année et bien les embarquements s’effectueront à Fort-de-France les mardis et à Pointe-à-Pitre les mercredis pour une croisière de 8 jours/7 nuits. Le circuit reste le même avec des escales à Philipsburg (Saint Martin), Road Town (Tortola/Iles Vierges Britanniques), Saint-Domingue (République Dominicaine), La Romana (République Dominicaine), Saint-John’s (Antigua et Barbuda).

« Notre première saison aux Antilles françaises s’est révélée excellente et nous avons dépassé nos objectifs ; les ventes pour l’année prochaine annoncent déjà une saison très prometteuse » déclare Erminio Eschena, Directeur Général MSC Croisières France, Belgique et Luxembourg.

Image

MSC Musica compte 1 266 cabines dont plus de 65% avec balcon et dispose d’équipements modernes selon le communiqué de MSC Croisières.

– Des équipements sportifs : piscines, mini-golf et practice de golf, terrain de tennis, piste de jogging, salle de fitness…
– Un spa de plus de 1 000 m² avec sauna, hammam, soins du visage et du corps, thalassothérapie, aromathérapie, salon de beauté, bains à remous…
– Des espaces dédiés au divertissement : discothèque, casino, théâtre, bibliothèque, galeries d’art et photos, boutiques…
– Quatre restaurants et onze bars, dont un restaurant de spécialités japonaises et deux bars extérieurs.

Source

Tagué

350 000 croisièristes attendus en 2013/2014 en Guadeloupe

anilles-tourisme-croisiere-msc_fantasia

La Guadeloupe s’attend à recevoir 350 000 croisiéristes pour la saison 2013-2014, soit une hausse de 100 000 passagers par rapport à 2012-2013. Des travaux d’agrandissement et de modernisation du Port Autonome sont prévus pour faire face à une telle croissance.

Pour plus d’informations