Archives de Catégorie: investissements

L’établissement public foncier de la Martinique rachète l’Hôtel Kalenda

kalenda2-antilles-tourisme

L’Etablissement Public Foncier de la Martinique, présidé par le Maire de Schoelcher Luc Louison Clémenté et dirigé par Ivan Sobesky, ancien Directeur général du CMT, signe ce jeudi 13 juin 2013 l’acte authentique permettant, dans le cadre d’un portage foncier pour le compte de la Ville des Trois Ilets, de procéder à l’acquisition du foncier de l’ancien Hôtel Kalenda Resort.

L’EPFL fait ainsi, dans le cadre d’une convention de portage signée pour quatre ans avec la Ville des Trois Ilets, l’acquisition de l’ensemble foncier et immobilier du site de l’ancien Hôtel Kalenda Resort à la Pointe du Bout au Trois Ilets, permettant ainsi, selon le mot de l’établissement, « le retour de ce foncier dans le patrimoine public martiniquais ».

La suite de l’article

Tagué , , , , , ,

Désaffection : 4.000 chambres en moins dans les DOM depuis trois ans

kalenda-antilles-tourisme

A l’approche des premières assises du tourisme de l’Outre Mer qui se dérouleront à Paris le 21 novembre prochain, le groupement hôtelier et touristique guadeloupéen tire la sonnette d’alarme sur l’état catastrophique du tourisme aux Antilles.

Nicolas Vion, président du groupement hôtelier et touristique guadeloupéen s’inquiète quant à l’état du tourisme dans les DOM : « force est de constater que le tourisme des départements Français des Antilles et de l’Océan indien a traversé une crise sans précédent et se remet très difficilement ».

L’article original

Tagué , , , ,

Le Club Med va devenir chinois : de Mao à la civilisation des loisirs

club-med-antilles-tourisme

Une OPA chinoise sur le Club Med ? On pourrait croire à un remake du film de Jean Yanne, « Les Chinois à Paris », avec l’armée populaire de libération chinoise s’installant aux Galeries Lafayette… C’est pourtant vrai, et c’est logique.

Le Club Med, c’est ce symbole des vacances d’un type nouveau qui a connu son essor et son heure de gloire dans les mythiques années 60, celles de la croissance et de l’insouciance, des baby-boomers et de l’amour libre… En France, ce symbole et ce mode de vie ont pris du plomb dans l’aile.

L’article original

Tagué , ,

La Martinique s’ouvre aux capitaux de la région Caraïbes. C’est bon pour les croisières

fort de france antilles tourisme building
Décidément la Martinique est « un beau pays » comme le dit un dicton local. Suffisamment en tout cas pour avoir convaincu Guardian Holdings Limited (GHL), un groupe d’assurances basé à Trinité-etTobago d’investir 150 millions d’euros à la Pointe Simon, à proximité immédiate du quai des paquebots de croisière de Fort-de-France….

« C’est le premier investissement en fonds propres d’un étranger sans participation de l’Etat autre que fiscale », souligne Jean-Frédéric Mognetti, conseiller spécial de GHL. « C’est un vrai changement pour la Martinique et les départements d’outre-mer », renchérit Patrick-Olivier Picourt, président du groupe Startom qui a notamment repris les hôtels que le groupe Accor a dû renoncer à exploiter dans l’île….

Renforcer l’offre des croisières
De 500 escales par an il y a peu encore, le trafic est tombé à 40 l’an dernier et les Martiniquais tablent sur 140 cette année. De plus, la dépense moyenne par passager n’est que de 9 euros. « Ce chiffre s’explique par le manque d’offre, l’ensemble de la Pointe Simon va permettre de la développer, pour peu que les discussions que nous avons entamées avec le gouvernement débouchent, comme nous l’espérons, sur la possibilité de vendre hors taxes », plaide Jean-Frédéric Mognetti.

Lire l’article original

Tagué , , ,