Archives de Tag: antilles

Laurent Magnin, p-dg de XL Airways : « Tout ce que XL Airways a dit, XL l’a fait »

xl-airways-antilles-tourisme

Laurent Magnin, p-dg de XL Airways, détonne dans le paysage feutré des patrons d’entreprise. Sa langue n’est jamais dans sa poche. Six mois après l’arrivée de la compagnie aux Antilles, c’est l’heure d’un premier bilan. Les tarifs, ses concurrents, le low-cost, sa clientèle… Laurent Magnin n’élude aucun sujet.

1. Bilan des six premiers mois

« Notre arrivée est un succès en terme de prise de parts de marché globales. Nous avions prévu 8% au bout de six mois d’exploitation, nous avons atteint cet objectif, avec plus de 80% de taux de remplissage. C’est une entrée pérenne sur le marché des Antilles. Nous avons fortement contribué à l’amélioration de la desserte lors de la saison touristique, puisque nous avons fait venir beaucoup de touristes.
Aucun de nos vols n’a été annulé ou régulé en raison d’un mauvais remplissage. Nous avions toujours annoncé trois vols par semaine en haute saison, deux en basse saison. Tout ce qui a été dit a été fait. Le seul signe inquiétant, c’est que malgré notre arrivée et son incidence sur les prix, il n’y a pas d’évolution du trafic. Ce constat est général. Les Français, les Européens en général, ont le moral dans les chaussettes et voyagent beaucoup moins. C’est un vrai défi. »
2. Les tarifs

« Des compagnies choisissent d’améliorer le produit, d’autres, comme nous, parient sur le prix. Au final, il faut que le client ait le choix. Depuis deux ans, ce n’était plus le cas. Les compagnies ne parlaient aux Antillais que de produit. Nous avons recentré le débat sur le prix, composant essentiel. Et les tarifs ont réellement diminué. Je rappelle que quand nous sommes arrivés, tout le monde nous disait que les prix avaient fortement augmenté, particulièrement depuis l’accord passé entre Air Caraïbes et Corsair.
Publicités
Tagué , , , , ,

XL Airways France : les agences de voyages remplacent peu à peu les producteurs

antilles-tourisme-laurent-magnin-xl-airways
Avec Miami, une quatrième destination américaine cet été, les Etats-Unis deviennent petit à petit « le fond de commerce » des vols réguliers de XL Airways. Une montée en puissance qui accompagne la modification profonde constatée sur ses acheteurs, les TO traditionnellement très majoritaires laissant la place aux agences de voyages.

À l’occasion du vol inaugural de Miami, la nouvelle ligne saisonnière de XL Airways, Laurent Magnin, le PDG a fait le point sur sa compagnie dont le modèle économique connaît un bouleversement profond.

L’exploitation des vols réguliers représente désormais 60% de l’activité en été, et la courbe reste ascendante.

« Il y a cinq ans, les tour-opérateurs représentaient 95% de notre clientèle, cette année, ils ne pèsent plus que 65% et l’année prochaine j’estime que la baisse ira jusqu’à 50% », assène-t-il, casquette bleue aux couleurs de XL vissée sur le crane.

L’article original

Tagué , , , , , , , , ,

« Les Métropolitains qui vendent la Martinique connaissent encore mal notre île « 

brice-nayaradou-antilles-tourisme

Basé dans la ville de Fort-de-France en Martinique, Brice Nayaradou est un spécialiste des Antilles, mais également de toute la Caraïbe.

Persuadé que son île n’est pas vendue sous ses meilleurs atours par les agences métropolitaines, il espère lancer très bientôt un site pour capter les voyageurs à la recherche de produits sur-mesure. En attendant, il se concentre sur sa clientèle martiniquaise, qui malgré la crise continue de voyager.

L’article original

 

Tagué , , , , ,

Croisières Caraïbes : Guadeloupe et Martinique tirent bien leur épingle du jeu

croisiere-antilles-tourisme

plus de 450 000 passagers attendus en 2014 !

Les compagnies de croisière européennes et leurs passagers témoignent d’un net regain d’intérêt pour les destinations caribéennes. Ils plébiscitent ainsi des îles entourées d’une eau quasi transparente et baignées de soleil presque toute l’année. Avec une multitude d’archipels dans la région, la concurrence est rude entre toutes les destinations caribéennes. Mais, dans ce contexte difficile, les Antilles françaises, grâce à des infrastructures de qualité et un effort de promotion soutenu, parviennent à déployer un fort pouvoir d’attraction.

Les Caraïbes, une destination qui se découvre sur l’eau ».
Pour Antoine Lacarrière, Directeur général (DG) de Croisières de France (CDF), il n’y a pas de doute : pour passer le meilleur séjour possible dans les Antilles, il faut y naviguer.

C’est fort de ce constat qu’il a décidé de placer son navire, l’Horizon, dans cette région pour l’Hiver 2013/2014.
Il y assurera, du 30 novembre 2013 au 12 avril 2014, un itinéraire de 9 jours et 7 nuits baptisé « Tropicale ».

Au départ du port de La Romana, en République Dominicaine, le circuit prévoit des escales à Castries (Sainte-Lucie), Bridgetown (Barbade), Fort-de-France (Martinique), Basseterre (Saint Kitts) et Tortola (Îles Vierges Britanniques).

Il est vendu à partir de 1 196 € TTC par personne, vols depuis et vers Paris inclus.

Au total, pendant la saison, la compagnie procédera à 20 départs. « Nous affrétons la moitié du bateau pour toute la saison et nous attendons, pour cette première année, près de 14 000passagers », précise le DG de CDF.

Lire l’article complet

Tagué , , ,

Désaffection : 4.000 chambres en moins dans les DOM depuis trois ans

kalenda-antilles-tourisme

A l’approche des premières assises du tourisme de l’Outre Mer qui se dérouleront à Paris le 21 novembre prochain, le groupement hôtelier et touristique guadeloupéen tire la sonnette d’alarme sur l’état catastrophique du tourisme aux Antilles.

Nicolas Vion, président du groupement hôtelier et touristique guadeloupéen s’inquiète quant à l’état du tourisme dans les DOM : « force est de constater que le tourisme des départements Français des Antilles et de l’Océan indien a traversé une crise sans précédent et se remet très difficilement ».

L’article original

Tagué , , , ,

Le Tourisme aux Antilles en forte hausse cette année

bateau-pecheur-antilles-tourisme

Selon le dernier baromètre du SNAV (syndicat des agents de voyages), les réservations à destination de la Guadeloupe et de la Martinique ont fait, au mois de mars, un bond spectaculaire : + 67% en nombre de passagers, par rapport à mars 2012 et surtout + 82% en volume d’affaires.

Dans un contexte économique particulièrement morose, en ce premier trimestre 2013, les Antilles ont remarquablement tiré leur épingle du jeu touristique mondial, en affichant des niveaux de fréquentation plus qu’encourageants pour le proche avenir.

Un contexte globalement morose… sauf pour les Antilles

Un nombre de passagers en hausse de + 67% par rapport à la même période de l’année précédente, et un volume d’affaires qui s’envole : + 82%. De quoi inciter les autres destinations françaises à faire grise mine : en France hexagonale, les indicateurs pré-cités sont ostensiblement à la baisse : respectivement -6% de passagers et -1% de volume d’affaires.

Lire l’article original

Tagué , , ,
Publicités